Pourquoi varier les huiles ?

Jan 7, 2017 | TRUCS ET ASTUCES

Après les fêtes, difficile de ne pas avoir un poids sur la conscience. Et sur le ventre… Et sur les hanches… Et au niveau des cuisses aussi ! Alors pour renouer avec une alimentation équilibrée, il faut commencer par supprimer les mauvaises graisses. L’huile végétale est la matière grasse la plus souvent utilisée en cuisine. Source naturelle d’acides gras essentiels, chaque huile végétale a des usages et des qualités nutritionnelles spécifiques. Apprenez dès maintenant à mieux les connaître pour mieux les exploiter en cuisine…

Les acides gras essentiels

Très importants pour l’organisme qui ne sait pas les fabriquer, les acides gras essentiels se divisent en 2 groupes : l’acide linoléique (précurseur des oméga-6) et l’acide alpha-linolénique (précurseur des oméga-3). Nous devrions consommer 4 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3 selon les dernières recommandations des spécialistes en nutrition. Voilà pourquoi il faut varier les types d’huiles alimentaires. Tant mieux, car les huiles végétales ne conviennent pas pour toutes les préparations.

 

Les différentes huiles végétales

Huile d’arachide

Elle supporte les fortes chaleurs et convient pour la friture. Faible teneur en oméga-3, plus riche en oméga-6, elle peut être source d’allergies alimentaires.

Huile de colza

Très riche en oméga-3, excellente pour la santé, mais ne supporte pas bien la chaleur au-delà de 120°C.

Huile de tournesol

La plus riche en vitamine E, avec une forte teneur en oméga-6, elle est polyvalente, de goût neutre et peut être employée à chaud comme à froid.

Huile de noix

Riche en acides gras insaturés, elle ne supporte pas la chaleur et s’oxyde très vite, à préférer en assaisonnement.

Huile de pépins de raisins

Riche en vitamine E et en acides gras polyinsaturés, elle peut être utilisée pour la friture et dans l’Actifry.