3 Astuces avec son cuiseur à riz

28 janvier 2017 | TRUCS ET ASTUCES

Qu’y a-t-il de mieux que de fêter le Nouvel An ? Fêter 2 Nouvel An ! Et ça tombe bien, la Chine s’apprête à célébrer la nouvelle année pendant plus de 15 jours. Alors ne manquez pas cette occasion de préparer un repas aux saveurs asiatiques digne des plus grands réveillons…

Qui dit cuisine chinoise dit bol de riz. Mais au fait, savez-vous réaliser un riz qui sort vraiment de l’ordinaire avec votre cuiseur à riz ?

01.

Cuire le riz

Pour préparer un riz bien collant comme dans les restaurants

asiatiques, rien de plus simple… Suivez la technique en 4 étapes :

Pensez à laver le riz

Versez le riz dans une casserole ou le cuiseur à riz et recouvrez-le d’eau. Mélangez le riz avec vos mains jusqu’à ce que l’eau devienne opaque (c’est l’amidon du riz qui se libère), puis videz-la dans l’évier. Recommencez l’opération deux fois, jusqu’à ce que l’eau soit claire.

Mettez le bon volume d’eau

Recouvrez le riz d’eau en dépassant d’une phalange au-dessus de la surface du riz (soit environ 2 cm). Plongez directement votre doigt dans l’eau pour mesurer, c’est plus simple à mémoriser !

Ajoutez du lait de coco dans l’eau de cuisson

Un petit détail qui change tout !

 

Le riz est cuit quand il n’y a plus d’eau du tout dans le cuiseur

Pour en être sûr, approchez votre oreille de la surface du riz : s’il y a encore des crépitements d’eau, c’est que le riz n’est pas complètement sec.

02.

ColoreR le riz

Mettre un peu de couleurs dans son assiette, c’est quand même bien plus chouette ! En plus, pas besoin de colorant artificiel pour une coloration parfaite. Si vous aimez le riz, faites-lui sa fête !

En jaune

Si vous voulez changer du safran, faites simplement bouillir un œuf et colorez le riz avec le jaune d’œuf. Pour un riz survitaminé !

En vert

Choisissez un légume ou une herbe très riche en chlorophylle (épinard, persil plat, cresson, coriandre). Mixez finement avec un fond d’eau puis passez la préparation au chinois. Faites coaguler la chlorophylle en chauffant le mélange à 65°. Récupérez l’écume verte foncée, vous avez un colorant naturel et sans goût !

En mauve

Rien de plus simple avec du jus de betterave (cuite) !

En orange

Faites cuire le riz dans du jus de tomates ou de carottes (environ 50 cl pour une portion)

En gris

Il vous suffit de broyer des graines de sésame noire.

En rose

Ecrasez quelques framboises dans une passoire très fine métallique. Récoltez le jus et mélangez-le à votre riz.

03.

Parfumer le riz


Si vous voulez changer du riz blanc un peu trop fade, il existe mille manières de l’aromatiser.

Le grand classique :

Les épices à rajouter dans l’eau de cuisson. Safran, curry, curcuma, paprika… vous avez le choix !

L’original

Faites revenir 2 cuillères de beurre, quelques feuilles de laurier, 2 petits oignons finement hachés et 2 gousses d’ail en purée. Mélangez la préparation dans le riz pendant la cuisson..

L’indémodable

Les cubes de bouillon (légumes, volaille, pot au feu). Comptez 2 cubes par litre.

3 Astuces avec son cuiseur à riz

28 janvier 2017 | TRUCS ET ASTUCES

Qu’y a-t-il de mieux que de fêter le Nouvel An ? Fêter 2 Nouvel An ! Et ça tombe bien, la Chine s’apprête à célébrer la nouvelle année pendant plus de 15 jours. Alors ne manquez pas cette occasion de préparer un repas aux saveurs asiatiques digne des plus grands réveillons…

Qui dit cuisine chinoise dit bol de riz. Mais au fait, savez-vous réaliser un riz qui sort vraiment de l’ordinaire avec votre cuiseur à riz ?

01.

Cuire le riz

Pour préparer un riz bien collant comme dans les restaurants

asiatiques, rien de plus simple… Suivez la technique en 4 étapes :

Pensez à laver le riz

Versez le riz dans une casserole ou le cuiseur à riz et recouvrez-le d’eau. Mélangez le riz avec vos mains jusqu’à ce que l’eau devienne opaque (c’est l’amidon du riz qui se libère), puis videz-la dans l’évier. Recommencez l’opération deux fois, jusqu’à ce que l’eau soit claire.

Mettez le bon volume d’eau

Recouvrez le riz d’eau en dépassant d’une phalange au-dessus de la surface du riz (soit environ 2 cm). Plongez directement votre doigt dans l’eau pour mesurer, c’est plus simple à mémoriser !

Ajoutez du lait de coco dans l’eau de cuisson

Un petit détail qui change tout !

 

Le riz est cuit quand il n’y a plus d’eau du tout dans le cuiseur

Pour en être sûr, approchez votre oreille de la surface du riz : s’il y a encore des crépitements d’eau, c’est que le riz n’est pas complètement sec.

02.

ColoreR le riz

Mettre un peu de couleurs dans son assiette, c’est quand même bien plus chouette ! En plus, pas besoin de colorant artificiel pour une coloration parfaite. Si vous aimez le riz, faites-lui sa fête !

En jaune

Si vous voulez changer du safran, faites simplement bouillir un œuf et colorez le riz avec le jaune d’œuf. Pour un riz survitaminé !

En vert

Choisissez un légume ou une herbe très riche en chlorophylle (épinard, persil plat, cresson, coriandre). Mixez finement avec un fond d’eau puis passez la préparation au chinois. Faites coaguler la chlorophylle en chauffant le mélange à 65°. Récupérez l’écume verte foncée, vous avez un colorant naturel et sans goût !

En mauve

Rien de plus simple avec du jus de betterave (cuite) !

En orange

Faites cuire le riz dans du jus de tomates ou de carottes (environ 50 cl pour une portion)

En gris

Il vous suffit de broyer des graines de sésame noire.

En rose

Ecrasez quelques framboises dans une passoire très fine métallique. Récoltez le jus et mélangez-le à votre riz.

03.

Parfumer le riz


Si vous voulez changer du riz blanc un peu trop fade, il existe mille manières de l’aromatiser.

Le grand classique :

Les épices à rajouter dans l’eau de cuisson. Safran, curry, curcuma, paprika… vous avez le choix !

L’original

Faites revenir 2 cuillères de beurre, quelques feuilles de laurier, 2 petits oignons finement hachés et 2 gousses d’ail en purée. Mélangez la préparation dans le riz pendant la cuisson..

L’indémodable

Les cubes de bouillon (légumes, volaille, pot au feu). Comptez 2 cubes par litre.