Les nouvelles stars de la cuisine asiatique

15 janvier 2017 | À TABLE

Dès le 28 janvier, la Chine fête son nouvel an. Au menu des festivités : santé, prospérité et joie pour tous les invités… Et encore plus de plaisir dans l’assiette tout au long de l’année ! Cet événement, c’est pour vous l’occasion d’explorer de nouvelles spécialités culinaires asiatiques. L’Asie regorge de recettes originales et inventives, moins connues que les éternels rouleaux de printemps, mais particulièrement en vogue en ce moment.
Alors, sortez les baguettes  

c’est le moment de mettre un peu de magie dans vos assiettes !

Les dim suM

Chinoises, ces petites bouchées cuites vapeur ou frites sont originaires de Canton mais on les trouve un peu partout, notamment à Hong Kong. Très populaires, elles ne se résument pas aux mini-raviolis cuits à la vapeur mais se déclinent au contraire en de multiples versions, à la viande, aux St-Jacques, au tofu, aux légumes…

En Chine, une maison de dim sum traditionnelle peut en proposer près de 200 variétés ! Les dim sum doivent être consommés avec du thé comme le veut la tradition, de préférence fermenté ou semi-fermenté pour faciliter la digestion. Ils sont servis avec des sauces diverses, piquantes ou aigres-douces.

Voir la recette

.

A la maison

Utilisez des feuilles de pâte wonton si vous voulez gagner du temps. On peut facilement remplacer le panier vapeur traditionnel par un cuiseur vapeur, en pensant bien à tapisser le fond de papier cuisson ou d’une feuille de bananier pour éviter que les bouchées ne collent !

Les GYOZAS

C’est la version japonaise frite de ces petits raviolis fourrés à la viande, surtout au porc. A frire à la poêle sur un seul côté, l’autre à couvert cuit à la vapeur

LE BANH MI

On ne parle que de lui actuellement ! Le sandwich vietnamien typique de l’ancienne Saigon associe pain, crudités, herbes aromatiques, viande et sauce. Véritable repas complet à déguster sur le pouce, il plaît aux spécialistes de la nutrition qui voient en lui un sandwich sain. Délicieux, le banh mi est très goûteux car les légumes sont marinés dans un mélange de vinaigre, miel et sauce soja. La viande en lamelles, du filet mignon en général, est elle aussi marinée puis grillée au four sur la grille. Le banh mi associe les différentes saveurs, le sucré, le salé, l’acide et le piquant, et les différentes textures, croustillant, moelleux, croquant, tendre. On peut le faire au poisson, végétarien ou à sa manière…

VOIR LA RECETTE DU BANH MI

LES BAO ZI

Très populaires en Chine et au Vietnam, les bao zi sont des petites brioches toutes blanches fourrées de plein de bonnes choses, cuites à la vapeur et totalement addictives ! Après avoir conquis les Etats-Unis, revisitées en bao-burgers, elles arrivent en France grâce à des restaurants à thème. Chez soi, on peut les préparer facilement, car les brioches se vendent toutes prêtes dans les épiceries asiatiques. Il suffit de réaliser sa farce maison et là toutes les fantaisies sont possibles, en salé comme en sucré.

Pour les cuire, le cuiseur vapeur à étages est idéal, toujours en recouvrant le fond de papier cuisson.

Rappelez-vous que les 2 critères de qualité pour les Vietnamiens sont la blancheur de la brioche et le moelleux. On se lance ?

VOIR LA RECETTE DU BANH BAO
VOIR LA RECETTE DU BAO ZI

LE BO BUN

Une spécialité vietnamienne qui fleurit sur toutes les cartes de restaurants un peu tendance. Ça a l’air d’une grosse salade mais c’est en réalité un plat complet, à base de bouillon, de bœuf sauté (bo) de vermicelles de riz (bun), de soja, de légumes, d’herbes fraîches et d’épices. Dans certaines recettes, on ajoute des nems entiers ou en morceaux, qui seront beaucoup plus légers et tout aussi croustillants cuits à l’Actifry…

VOIR LA RECETTE DU BO BUN

LE BIBIMBAP

Dernière découverte en date en France, la cuisine coréenne est la nouvelle marotte des blogueuses food. Les deux spécialités les plus célèbres sont le kimchi, une sorte de chou fermenté, et surtout le bibimbap, cousin coréen du bo bun vietnamien. C’est aussi un plat complet à base de riz (bap), de légumes, de viande et d’un œuf sur le plat. Pour gagner du temps, faites cuire le riz et ses épices à l’autocuiseur en 7 minutes seulement ou au cuiseur vapeur si vous en possédez un.

VOIR LA RECETTE DU BIBIMBAP

Les dim suM

Chinoises, ces petites bouchées cuites vapeur ou frites sont originaires de Canton mais on les trouve un peu partout, notamment à Hong Kong. Très populaires, elles ne se résument pas aux mini-raviolis cuits à la vapeur mais se déclinent au contraire en de multiples versions, à la viande, aux St-Jacques, au tofu, aux légumes…

En Chine, une maison de dim sum traditionnelle peut en proposer près de 200 variétés ! Les dim sum doivent être consommés avec du thé comme le veut la tradition, de préférence fermenté ou semi-fermenté pour faciliter la digestion. Ils sont servis avec des sauces diverses, piquantes ou aigres-douces.

Voir la recette

.

A la maison

Utilisez des feuilles de pâte wonton si vous voulez gagner du temps. On peut facilement remplacer le panier vapeur traditionnel par un cuiseur vapeur, en pensant bien à tapisser le fond de papier cuisson ou d’une feuille de bananier pour éviter que les bouchées ne collent !

Les GYOZAS

C’est la version japonaise frite de ces petits raviolis fourrés à la viande, surtout au porc. A frire à la poêle sur un seul côté, l’autre à couvert cuit à la vapeur

LE BANH MI

On ne parle que de lui actuellement ! Le sandwich vietnamien typique de l’ancienne Saigon associe pain, crudités, herbes aromatiques, viande et sauce. Véritable repas complet à déguster sur le pouce, il plaît aux spécialistes de la nutrition qui voient en lui un sandwich sain. Délicieux, le banh mi est très goûteux car les légumes sont marinés dans un mélange de vinaigre, miel et sauce soja. La viande en lamelles, du filet mignon en général, est elle aussi marinée puis grillée au four sur la grille. Le banh mi associe les différentes saveurs, le sucré, le salé, l’acide et le piquant, et les différentes textures, croustillant, moelleux, croquant, tendre. On peut le faire au poisson, végétarien ou à sa manière…

VOIR LA RECETTE DU BANH MI

LES BAO ZI

Très populaires en Chine et au Vietnam, les bao zi sont des petites brioches toutes blanches fourrées de plein de bonnes choses, cuites à la vapeur et totalement addictives ! Après avoir conquis les Etats-Unis, revisitées en bao-burgers, elles arrivent en France grâce à des restaurants à thème. Chez soi, on peut les préparer facilement, car les brioches se vendent toutes prêtes dans les épiceries asiatiques. Il suffit de réaliser sa farce maison et là toutes les fantaisies sont possibles, en salé comme en sucré.

Pour les cuire, le cuiseur vapeur à étages est idéal, toujours en recouvrant le fond de papier cuisson.

Rappelez-vous que les 2 critères de qualité pour les Vietnamiens sont la blancheur de la brioche et le moelleux. On se lance ?

VOIR LA RECETTE DU BANH BAO
VOIR LA RECETTE DU BAO ZI

LE BO BUN

Une spécialité vietnamienne qui fleurit sur toutes les cartes de restaurants un peu tendance. Ça a l’air d’une grosse salade mais c’est en réalité un plat complet, à base de bouillon, de bœuf sauté (bo) de vermicelles de riz (bun), de soja, de légumes, d’herbes fraîches et d’épices. Dans certaines recettes, on ajoute des nems entiers ou en morceaux, qui seront beaucoup plus légers et tout aussi croustillants cuits à l’Actifry…

VOIR LA RECETTE DU BO BUN

LE BIBIMBAP

Dernière découverte en date en France, la cuisine coréenne est la nouvelle marotte des blogueuses food. Les deux spécialités les plus célèbres sont le kimchi, une sorte de chou fermenté, et surtout le bibimbap, cousin coréen du bo bun vietnamien. C’est aussi un plat complet à base de riz (bap), de légumes, de viande et d’un œuf sur le plat. Pour gagner du temps, faites cuire le riz et ses épices à l’autocuiseur en 7 minutes seulement ou au cuiseur vapeur si vous en possédez un.

VOIR LA RECETTE DU BIBIMBAP