Wonton, dim sum, chop suey, je gère !

15 janvier 2017 | À TABLE


Le Nouvel An chinois, ce n’est pas fini ! Cette année, les festivités durent jusqu’au 15 février… Vous avez le temps d’en profiter ! Pourquoi ne pas inviter vos proches pour vous retrouver autour d’un grand repas, comme le veut la tradition ? Voici 3 nouvelles recettes pour une nouvelle année pleine de surprises.

Les dim sums

Mets typiquement cantonais, les dim sums sont de petits raviolis farcis, traditionnellement cuits à la vapeur dans des paniers de bambou, mais ils peuvent aussi être frits à l’huile. Etymologiquement, dim sum signifie « touché au cœur ». Envie d’avoir un coup de foudre ?

VOIR LA RECETTE DES DIM SUMS

Le chop suey

Le chop suey, plat d’origine sino-américaine, a été inventé par des cuisiniers chinois ayant émigré aux Etats-Unis. Etymologiquement, chop suey signifie « mélange de morceaux ». C’est un plat composé de viande que l’on fait cuire avec des légumes et que l’on lie avec une sauce épaisse à l’amidon. Habituellement préparé dans un wok, il se consomme de différentes façons en fonction de la région ou du pays dans lequel on se trouve, puisqu’on le déguste aussi à La Réunion.

VOIR LA RECETTE DU CHOP SUEY

Les wontons

Les wontons sont des carrés de pâte à base de farine de blé qui sont utilisés pour préparer de bons raviolis farcis. L’appellation « wonton » fait partie de la culture ancestrale chinoise. En effet, pendant la dynastie Han, les Huns attaquèrent les frontières du pays. Deux de leurs plus terribles chefs s’appelaient Hun et Tun. Les Chinois attribuèrent donc ces noms à des boulettes de viande (pour avoir l’impression de les hacher menu) et au fil du temps, ils ont évolué et sont devenus « wonton ».

Sachez également que pendant le nouvel an chinois, des pièces d’argent sont placées à l’intérieur des wontons pour apporter chance et prospérité.

VOIR LA RECETTE DES WONTONS

Les dim sums

Mets typiquement cantonais, les dim sums sont de petits raviolis farcis, traditionnellement cuits à la vapeur dans des paniers de bambou, mais ils peuvent aussi être frits à l’huile. Etymologiquement, dim sum signifie « touché au cœur ». Envie d’avoir un coup de foudre ?

VOIR LA RECETTE DES DIM SUMS

Le chop suey

Le chop suey, plat d’origine sino-américaine, a été inventé par des cuisiniers chinois ayant émigré aux Etats-Unis. Etymologiquement, chop suey signifie « mélange de morceaux ». C’est un plat composé de viande que l’on fait cuire avec des légumes et que l’on lie avec une sauce épaisse à l’amidon. Habituellement préparé dans un wok, il se consomme de différentes façons en fonction de la région ou du pays dans lequel on se trouve, puisqu’on le déguste aussi à La Réunion.

VOIR LA RECETTE DU CHOP SUEY

Les wontons

Les wontons sont des carrés de pâte à base de farine de blé qui sont utilisés pour préparer de bons raviolis farcis. L’appellation « wonton » fait partie de la culture ancestrale chinoise. En effet, pendant la dynastie Han, les Huns attaquèrent les frontières du pays. Deux de leurs plus terribles chefs s’appelaient Hun et Tun. Les Chinois attribuèrent donc ces noms à des boulettes de viande (pour avoir l’impression de les hacher menu) et au fil du temps, ils ont évolué et sont devenus « wonton ».

Sachez également que pendant le nouvel an chinois, des pièces d’argent sont placées à l’intérieur des wontons pour apporter chance et prospérité.

VOIR LA RECETTE DES WONTONS